Le JWST entièrement assemblé pour la 1ère fois

La Nasa et Northrop Grumman ont annoncé que le télescope spatial James Webb a été entièrement assemblé pour la première fois. Le 28 août, les deux parties du futur télescope ont été réunies. Le miroir et ses instruments ont été assemblés au satellite et au bouclier thermique. Une manoeuvre complexe qui s’est déroulée dans les installations de Northrop Grumman, à Redondo Beach, en Californie.

Les prochaines étapes seront de relier les deux parties du télescope sur le plan électrique, avant de tester le déploiement du bouclier. Si plus aucun retard n’est pris, le James Webb sera lancé au printemps 2021 par un lanceur Ariane 5 d’Arianespace.

Le miroir primaire de 6,5 mètres de ce télescope sera le plus grand jamais envoyé dans l’espace. Il est composé de de 18 segments hexagonaux. Ce choix s’explique par le fait qu’il est impossible de lancer d’un seul tenant un miroir d’une aussi grande taille. Le plus grand miroir lancé d’un seul tenant a été celui d’Herschel en 2009 (3,5 mètres), et aucun lanceur en service n’a une coiffe capable d’embarquer une charge utile de plus de 6,5 mètres de diamètre, d’où la nécessité de plier le télescope pour le loger dans le lanceur.

James Webb est un programme développé en coopération entre la Nasa et les agences spatiales canadienne et européenne. Dans ce cadre, l’Agence spatiale européenne (ESA) fourni deux des quatre instruments du télescope et le lanceur Ariane 5.

31
Août
2019