Vénus, Io et Triton dans la ligne de mire de la Nasa

L’agence spatiale américaine a dévoilé ce 13 février les quatre finalistes de sa prochaine sélection de missions « Discovery » d’exploration du Système solaire. Avec deux propositions de sondes, Vénus a de bonnes chances d’être de nouveau visitée dans les années 2020.

Il n’en reste que quatre. Quatre concepts de missions spatiales proposées à la Nasa dans le cadre de son programme Discovery — consacré aux mission à « bas coût », de l’ordre de 500 M$ — viennent d’être sélectionnés pour une étude approfondie de neuf mois. Leurs équipes reçoivent 3 M$ chacune pour la conduire. Les deux missions finalement choisies pour un lancement seront annoncées en 2021.

Le retour en grâce de Vénus

La dernière mission américaine vers Vénus, Magellan, s’est achevée en 1994. Ignorée par la Nasa depuis plus d’un quart de siècle, notre jumelle infernale semble désormais en bonne voie pour recevoir à nouveau de la visite. Deux des quatre missions de cette sélection lui sont consacrées : DAVINCI+ et VERITAS.

DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging Plus) est une version augmentée de la mission DAVINCI, qui avait déjà été proposée en 2014 dans le cadre du programme Discovery et qui avait alors été surclassée par les missions Lucy et Psyche. Elle consiste à analyser l’atmosphère et la surface de Vénus au moyen d’un orbiteur et d’un module de descente, équipé entre autres de plusieurs caméras qui réaliseront des images jusqu’au sol surrchauffé (460°C).

VERITAS (Venus Emissivity, Radio Science, InSAR, Topography, and Spectroscopy) propose de réaliser une cartographie radar complète de la planète, à bien meilleure résolution que Magellan, de manière à reconstruire sa topographie dans le détail. Objectif : découvrir si Vénus possède encore à ce jour une tectonique et un volcanisme actif. La sonde réalisera aussi une cartographie des émissions infrarouges du sol vénusien, afin d’en établir la composition minéralogique.

Deux satellites qui fascinent

Io, satellite de Jupiter, ainsi que Triton, satellite de Neptune, sont aussi des cibles potentielles pour la Nasa.

IVO (Io Volcano Observer) est une mission proposée de longue date (depuis 2010) dans le cadre du programme Discovery. Elle consiste à placer une sonde en orbite autour de Jupiter pour effectuer des survols rapprochés de Io et découvrir la source de son volcanisme intense. La composition de ses laves, l’existence d’un océan de magma sous sa surface, pourraient être révélées par cette mission qui embarquera cinq instruments, dont une caméra à haute résolution.

TRIDENT vise l’énigmatique Triton. Elle effectuera un survol du gros satellite de Neptune pour le cartographier et déterminer s’il cache ou non un océan liquide sous sa surface. En 1989, son survol par la sonde Voyager 2 avait révélé un corps étonnamment actif, que beaucoup espèrent étudier à nouveau.

15
Fév
2020